Les îles Gambier, un Musée d'Histoire pour l'Océanie

Les îles Gambier, un Musée d'Histoire pour l'Océanie

. Colloque Iles Marquises 2016

colloque :

les Marquises s'exposent au Quai Branly

 Avril 2016

Un colloque enrichissant 

cliquer sur le lien

               colloque-marquises-2016.pdf

 

 

Une même histoire unit les Gambier aux Marquises, 

le même besoin de retrouver une vraie fierté

une fierté vraie

pour dynamiser nos jeunes à la vie de demain...

à leur vie...

et à celle de leurs enfants...petits enfants...etc...etc...

 

1- Les Marquises s'exposent au Quai Branly (Le musée créé par Jacques Chirac en 2006 pour "rendre justice aux arts des Peuples d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques ... et contribuer ainsi au dialogue nécessaire entre les Cultures et les Civilisations" :


2- LES MARQUISES  : J'ai participé au Colloque donné le mois dernier à l'occasion de l'ouverture de l'exposition et vous en ai rédigé un résumé sur mon blog pour que vous sachiez que dans toutes les îles des Marquises chacun essaie de valoriser la Culture ancienne. Vous pouvez parcourir les pages de ce pdf mis sur le blog et y découvrir, en allant jusqu'au bout, les objets et livres essentiels concernant les îles Marquises.


Il pourra être intéressant de correspondre avec ces associations pour prendre des idées : revalorisation des sites anciens, lecture du ciel et des vents pour la navigation (non encore en place aux Marquises, mais en place à Tahiti), méthodes de pêche et secteurs réservés aux enfants, salle patrimoniale, écoute des anciens... revisiter le sens des mots traduits en français à une époque où leur sens était mal interprété : tapu, etua, tiki, Tagaroa...etc etc)...

LE PDF  https://static.blog4ever.com/2015/04/801019/colloque-marquises-2016.pdf


Réflexions :
Si aux Iles Gambier nous devrons rester toujours reconnaissants au Père Laval pour la paix qu'il sut se faire conserver dans les années où les Européens prenaient possession du Pacifique, n'oublions pas que cette paix fut au prix de l'abandon d'une culture qui, à l'époque, était dite païenne et même sauvage.
1- Une grande Civilisation : Nous savons aujourd'hui que tous les Archipels de l'Océanie possédaient une culture commune, très remarquable, basée sur des rites permettant de ne jamais oublier le savoir des ancêtres; cette culture a donc été appelée le culte des ancêtres. Les rites tournaient autour du respect des "dirigeants: les Akariki et les Ariki : le grand chef, grand sage, dont la Parole ne pouvait jamais faillir et ses ministres, comme cela se fait dans tous les Pays du Monde aujourd'hui, chacun responsable d'un secteur dont il avait la charge. Le mana que possédait chacun pour être à la hauteur de sa tâche, lui était acquis par des hautes études et par la descendance d'une lignée d'ancêtres qui possédaient des dons réels, des talents en rapport à cette tâche. En France aujourd'hui, nos ministres sont choisis en fonction des études plus que des dons... sur de petites îles, les familles douées en musique, en contrôle des vents, en mains vertes pour les champs, en mains qui guérissaient étaient connues, ces dons se transmettant comme encore aujourd'hui de père en fils. Chaque mana était particulier.
2- Tout était tapu : Sur une île, seule la paix  était une garantie pour la survie : le moindre défaut aurait entrainé la mort de tous : il suffisait de mettre le feu... chaque habitant devait rester fier de tenir une place importante dans la société. La paix était ainsi maintenue par cet esprit dit tapu, par le fait que toute action était tapu, utile, sacrée, bonne, bonne pour soi et bonne pour les autres.
3- Sur une île, on a toujours le souvenir d'un cyclone passé, d'un ras-de-marée, de périodes de sècheresse... Les "maîtres" se rappellaient même de ces volcans qui détruisirent tout, par exemple à l'île de Pâques il n'y a que 10.000 ans. (ils sont éteints aux îles Gambier depuis 5 millions d'années). Les légendes racontent qu'il y a eu des sacrifices humains, pour demander indulgences aux esprits malfaisants... légendes nées de sacrifices humains réels qui eurent lieu à l'époque européenne lors des guerres de clans, nées de jalousies, qui n'existaient pas du temps des Akariki:
N'oublions jamais jamais que l'Océan Pacifique a été appelé Pacifique du fait de la Paix qu'y connurent les premiers explorateurs.

 Depuis cette découverte de croquis et Plus je vais loin dans ces lectures de livres spécifiques aux Archipels du Sud-Est de l'Océanie, plus, comme Francis Mazière, j'espère que chacun prendra toute la valeur du message qu'a donné Jacques Chirac en créant le Musée du Quai Branly :
"Rendre justice aux arts des Peuples d'Afrique, d'Asie, d'Océanie et des Amériques ... et contribuer ainsi au dialogue nécessaire entre les Cultures et les Civilisations"



24/04/2016
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres