Les îles Gambier, un Musée d'Histoire pour l'Océanie

Les îles Gambier, un Musée d'Histoire pour l'Océanie

BIBLIOGRAPHIE GAMBIER

La colonisation du Sud-Est Pacifique / Bibliographie 1

Depuis la première traversée du détroit de Magellan en 1520, les navires espagnols se firent de plus en plus nombreux à sillonner les côtes Chiliennes et Péruviennes ; boucaniers, baleiniers et pirates sillonnèrent alors le Sud-Est Pacifique malheureusement parfois avec des fusils et dans tous les cas, sans laisser de traces écrites. Les premiers témoignages dateront de 1565, époque où ils établirent une liaison régulière entre leurs colonies d’Amérique et les Philippines ; ils furent rapidement suivis des flibustiers anglais et hollandais, découvrant alors la route par le Cap Horn (un peu plus au sud que le détroit de Magellan). Les Français suivirent plus tard, à l’époque de Cook 1768/1780 : Bougainville en 1766 et Lapérouse en 1785. Le canal de Panama ne date que de 1914.

 

Les Iles Gambier / Bibliographie 2

Le capitaine et explorateur britannique, Frederick William Beechey, sera le premier visiteur des Iles Gambier à laisser un témoignage écrit, suivi de peu par Jacques-Antoine Moerenhout. J’essaierai dans ce blog de donner les principaux passages des divers auteurs de récits de séjours passés aux Iles Gambier avant et pendant l’époque missionnaire, réservant une grande place à ceux si intéressants du Père Laval, même s’il est nécessaire de rester prudents lorsque le Saint Père n’hésite pas à y insérer des fables de cannibalisme plus burlesques les unes que les autres, n’ayant d’autre but que de valoriser la réussite de ses projets missionnaires devant Dumont d’Urville en 18338 et de construire une préhistoire à ce grand peuple si accueillant et dont il a tant fait l’éloge. Nous consulterons donc aussi les notes de séjours de Beechey (1827), de Moerenhout (1834), de d’Urville (1838), de Lesson (1840), du frère Soulié (1835/1863), et de Cuzent (1858). 

 

Découvreurs de l'Archipel Mangareva dont nous pourrons parler dans ce blog :
FW Beechey (1825), J.A.Moerenhout (1832), le Père Honoré Laval (1834), le frère bâtisseur Gilbert Soulié (1835), Dumont d'Urville (1838), P.A. Lesson (1840), G. Cuzent (1857), Eugène Caillot (1912/1913), Katherine Routledge (1921), A. Gerbault (1936), Peter Buck - te Rangi Hiroa - et Kenneth Pike Emory (1938-1939), , Roger C.Green (1959 fouilles sur Kamaka), Marshal Weisler (1990-1992 fouilles sur toutes les îles de l'Archipel), Michel Orliac avec Anderson et Marshal Weisler...

 

 

- Voyages autour du Monde - Beechey – 1825-1826

- Voyages aux Iles du Grand Océan – Jacques Antoine Moerenhout - 1837
- Mémoires du Père Laval annotées par Peter Buck - 1834 -1938
- La Mission au bout du Monde – Le cahier de Gilbert Soulié, frère bâtisseur en Océanie de 1835 à 1863 - Jean-Paul Delbos
- Voyage aux Iles Gambier, Archipel de Mangareva - Gilbert Cuzent - 1858
- Voyage aux Iles Mangareva - Pierre-Adolphe Lesson - 1840
- Do Kamo, la personne et le mythe dans le Monde Mélanésien - Maurice Leenhardt – 1902 Nouvelle - Calédonie.
- Un Paradis se meurt – Alain Gerbault -1835
- Traditions historiques des Mangaréviens – Mythes, légendes et traditions des Polynésiens – Eugène Caillot 1958
- Fantastique Ile de Pâques - Francis Mazière - 1963

 

 

Le 19 ème siècle aux Iles Gambier

 

Ce chapitre "Bibliographie" va vous permettre de connaître mieux la vie sur cet Archipel à la fin de son histoire ancienne, c'est à dire d'avant la colonisation par les Européens.

Vous découvrirez ainsi toutes les sources qui m'ont permis de comprendre ce que les croquis découverts peuvent vouloir révéler, ce que le grand chef Maputeoa a voulu transmettre.

C'est à vous, les habitants des Gambier, que votre dernier Akariki s'adresse,

pour qu'à votre tour, vous transmettiez cette histoire, vous aussi , à vos enfants.

 

 

1- - LES AVENTURIERS DU PACIFIQUE : après l'installation des portugais et espagnols en Amérique

 

2- LES EXPLORATEURS EUROPÉENS : ouvrages des premiers colons anglais et français des années 1700/1800

 

3- A LIRE SUR INTERNET  : les livres anciens en lecture libre sur internet 

 

4 - OUVRAGES SUR LES GAMBIER :  Beechey, Moerenhout, Laval, Soulié, Dumont-d'Urville, Lesson, Cuzent

 

5 - LES ETHNOLOGUES DU XIXème SIÈCLE : Moerenhout, Laval, Leenhardt

 

6- LE LIVRE DE MAPUTEOA : le carnet d'images découvert en 2011

Nous nous devons bien-sûr de citer, dans ce chapitre, le carnet d'images découvert en 2011 au milieu des vestiges du reliquaire des ancêtres Akariki, livret d'images que nous pourrions appeler "TAGAROA", dont l'auteur serait Maputeoa !!

Les croquis fascinants découverts indiquent les échanges qu'il y a eu avec des Civilisations disparues depuis longtemps;  elles ont autant de valeur que tous ces livres remplis de dessins de tous les explorateurs parcourant les Océans sans appareils photo. Maputeoa, qui ne parlait pas français et qui apprenait le catéchisme des Pères de Picpus à partir d'images, avait vite compris que l'Histoire de son Peuple devait être elle aussi sauvegardée. Il créa son propre carnet d'images,mêlant ses croquis de catéchisme à ceux de ses tatouages, les rangeant avec méthode et perspicacité. Si les grandes civilisations égyptiennes disp...(à reprendre)etcetc...

 



13/10/2015
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Histoire pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres